Fred Flohr – Flavius (album NDLDP)
par on octobre 19, 2018 dans

Extrait de l’album « Né de la dernière pluie ».

Paroles adaptées de l’œuvre de Max Gallo «Jésus, l’homme qui était Dieu» avec l’aimable autorisation de X.O. Éditions
Musique: Fred Flohr

Clip tourné par Gilles Serin au studio Mercure

Fred Flohr – guitare, voix
Jean Jacques Cristofari – basse
Valéry Lacroix – batterie

Mixé par Joël Aréna
Masterisé par Michael Vail Blum, Titan Rec L.A.

Flavius

La colline caillouteuse, nue comme un crâne chauve
Battue par le vent tranchant qui souffle du désert
Écrasée par la lumière, comme un essaim de flèches lancées par une machine de guerre
On avait planté trois pieux au sommet, au-delà des murs de la ville

Moi j’obéis aux ordre, ma main ne tremble pas
J’en avais vu jusqu’à la nausée, montrer la mort infamante pour semer l’effroi
Mes hommes retiennent les vagues, de la foule apeurée
Qui s’échouent à ses pieds, attirée par le cruel spectacle

La vie s’efface, peu à peu, sous mes yeux
Devant ce peuple qui ne croit plus en son roi
Ce peuple qui ne croit plus en rien

Le ciel s’obscurcit, le vent commence à se lever
Il fait nuit à trois heure de l’après-midi, et ma peau brûle sous ma cuirasse
L’angoisse m’étreint soudain, comme au terme d’une bataille perdue
Quand on craint que l’ennemi vous saisisse par les cheveux et vous tranche la gorge
Comme si Rome tout entière était à feu et à sang
La terre tremble, le vent hurle, les nuages de sable frappent mon visage
Forçant la foule à s’éloigner des secousses qui parcourent la terre
Je sens comme une main puissante pesant tout à coup sur ma nuque
M’obligeant à me courber, à rentrer la tête dans mes épaules

La vie s’efface, peu à peu, sous mes yeux
Pour cet homme qui jusqu’au bout a choisi sa vie
Et choisi de mourir en Roi

« Lui qui en a sauvé tant d’autres, ne peut-il se sauver lui même? » disent-ils
De leurs voix hargneuses, pleines de haine et de sarcasmes
Qu’on le laisse vivre sa mort
Il meurt sous mes yeux, plus puissant que je ne l’ai jamais été
Alors je m’incline, je veux croire en lui, croire au triomphe de la vie

La vie s’efface, peu à peu, sous mes yeux
Et si cet homme était vraiment le fils de Dieu?
Maintenant tout est accompli

——
Téléchargez
iTunes:https://itunes.apple.com/fr/artist/fred-flohr/id356705128
Amazon: http://www.amazon.com/dp/B003A3AO5U
CDBaby: http://www.cdbaby.com/cd/FredFlohr

Ecoutez
Deezer: http://www.deezer.com/en/artist/1163373
Spotify:http://open.spotify.com/artist/4ZXWF26b6X27PbKfAEUD6m

(C) 2015 Flohr CPV

Leave a Reply

Copyright © 2015 Flohr CPV - Tous droits réservés.